Formation – Services et outils de gestion des données de la recherche

Formation DMP : plan de gestion des données de la recherche

Pourquoi et comment rédiger un plan de gestion de données (DMP) ?

L’ouverture des données de la recherche amène au-devant de la scène le plan de gestion de données (PGD) dit aussi Data management plan (DMP), document de plus en plus souvent exigé par les financeurs des projets, et recommandé également par certains organismes de recherche.

Différents modèles existent, ainsi que des outils qui facilitent le travail du rédacteur du plan de gestion (DMP OPIDoR par exemple). Ce nouvel exercice de rédaction est encore relativement méconnu des scientifiques et soulève un certain nombre de questions et de difficultés.

Néanmoins, on peut considérer la rédaction d’un plan de gestion comme une aide à la conception d’un projet et un moyen d’initier, dès son montage, une réflexion sur les bonnes pratiques de gestion des données à toutes les étapes de leur cycle de vie afin de produire des données FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Re-usable), objectif placé au cœur de la démarche de l’Open Science.

Informations pratiques

Cette formation est préférentiellement réservée aux enseignants-chercheurs (voire aux doctorants) se situant en position de candidature à des projets ANR et/ou H2020. Les personnels exerçant actuellement des fonctions d’accompagnement des chercheurs sur ces questions sont également bienvenues.

Cette formation est dispensée par deux spécialistes de l’INRA.
Lieu : URFIST de Paris, 17 rue des Bernardins, 75005 Paris
Date : vendredi 1er juin 2018 de 13h à 17h
Inscription obligatoire


2017


Quels outils et services pour la préservation des données en SHS

Au cœur des multiples politiques incitatives actuelles (gouvernements, institutions, financeurs, éditeurs), l’ouverture des données de la recherche impacte fortement l’évolution des pratiques et usages des chercheurs dans la gestion traditionnelle des données et des métadonnées associées.

Cette action nationale de formation est organisée par le réseau ISORE.
Face à des matériaux de recherche : comment les traiter concrètement par le professionnel de l’IST et permettre ainsi d’orienter le chercheur vers les services adaptés à la spécificité de ses données, ses propres besoins et attentes.

Objectif de la formation

  • S’approprier un large panel d’outils et de services pour la préservation et la valorisation des données SHS
  • Adapter une grille de gestion de données dans le contexte d’une unité SHS et être en situation d’entreprendre ou accompagner un projet de valorisation
  • Préservation et pérennisation des données.

Cette formation a pour but d’acquérir des méthodes d’organisation et de travail pour assurer le suivi éditorial et la préparation d’un manuscrit jusqu’à sa publication.
Cette formation sera étayée de situations concrètes et d’exercices. Les participants repartiront avec des processus, des outils et des check-lists.

Informations pratiques

Cette action nationale de formation, à destination des secrétaires d’édition et des correcteurs, est organisée par le réseau Médici.

Lieu : Paris – Site Pouchet du CNRS.
Date : 7 décembre 2017
Inscription obligatoire (avant le 8 novembre 2017)


Séminaire « Données scientifiques »

Outils et services pour la gestion et l’ouverture des données scientifiques : retours d’expérience

Le séminaire « Données scientifiques », a été organisé le 16 février dernier dans les locaux de l’INRA, en partenariat avec les responsables IST des organismes de recherches (EPRIST), la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) et la Research data alliance (RDA) et avec le soutien du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Dans ce cadre, deux membres de la Direction de l’information scientifique et technique (DIST) du CNRS ont contribué à cet événement :
Renaud Fabre – Directeur : Participation à la table ronde
Francis André – Expert national sur les données de recherche : Animateur de cette journée.

Consultez les vidéos des interventions