-->

Journée de l’European open science cloud (EOSC) au CNRS

Publié le 14 janvier 2020
L’European Open Science Cloud (EOSC), grand projet d'ouverture des données scientifiques, organise une journée d'information le 22 janvier 2020. Les chercheurs et chercheuses des pays membres ont jusqu'à fin 2020 pour détailler leurs besoins et pratiques. Explications avec Volker Beckmann, chargé de mission EOSC au CNRS.

L’European open science cloud (EOSC) est une initiative de la commission européenne qui vise à relier les infrastructures de données scientifiques européennes existantes, à y joindre des solutions cloud à haute capacité et/ou performance pour les exploiter et à élargir la portée de ces services aux utilisateurs du secteur public et de l’industrie.

L’EOSC doit être considéré dans le contexte plus large de la science ouverte,  visant aussi à rendre les données scientifiques FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable) et ouvertes. 

Programme de la journée

Journée EOSC au CNRS
Mercredi 22 janvier 2020

08.30 – 09.00 Accueil & café

09.00 | Ouverture de la journée

09.50 |  Session 1 | Le CNRS et l’EOSC aujourd’hui : cas d’utilisation EOSC

10.30 – 10.45 Pause

10.45 | Session 2 | Le CNRS et l’EOSC aujourd’hui : cas d’utilisation EOSC et discussion

12.15 – 13.45 Déjeuner

13.45 | Session 3 | L’avenir de l’EOSC au CNRS : point vue des chercheurs, laboratoires et instituts du CNRS

15.15 – 15.45 Pause café

15.45 | Session 4 | L’avenir de l’EOSC au CNRS : prochaines étapes

17.45 | Conclusions

Informations pratiques

Date : 22 janvier 2020
Lieu : Auditorium Marie Curie du CNRS
3, rue Michel Ange 75016 PARIS

Inscription obligatoire (avant le 19 janvier 2020)

Consulter le site de l’événement

Suivre l’événement en direct

A lire aussi

Conditor, un service opérationnel en 2020

Le jeudi 6 février 2020 se tiendra une réunion rassemblant les participants à la phase projet, des premiers usagers et des collègues intéressés par Conditor. Elle sera notamment l’occasion de rappeler les objectifs de Conditor, de faire un point de fin d’étape, de présenter les usages existants ou prévus et d’évoquer la phase suivante.

Les correspondants Science Ouverte des instituts CNRS