Déclaration du G6 pour la science ouverte

04 janvier 2022
Dans un communiqué du 20 décembre 2021, le réseau G6, qui regroupe les principaux organismes pluridisciplinaires de recherche européens dont le CNRS, souhaite souligner les positions communes des organismes sur la science ouverte.

À l’approche des journées européennes de la science ouverte (4-5 février 2022), le réseau G6, qui regroupe les principaux organismes pluridisciplinaires de recherche européens – CNR (Italie), CNRS (France), CSIC (Espagne), Helmholtz Association, Leibniz Association et Max Planck Society (Allemagne) – et représente 135 000 collaborateurs, souligne les sujets clés afin de faciliter la transition vers une science ouverte, nécessaire à une recherche d’excellence.

Déclaration du G6 sur la science ouverte

Le réseau G6 met en avant six sujets clés, afin de faciliter la transition vers une science ouverte, nécessaire à une recherche d’excellence :

¤ Accélérer l’accès ouvert aux publications scientifiques, qui deviendrait le mode « par défaut »
¤ Rendre les données de recherche aussi ouvertes que possible et aussi fermées que nécessaire, en adhérant aux principes FAIR
¤ Étendre les principes de la science ouverte aux logiciels
¤ Faire évoluer les critères d’évaluation de la recherche pour valoriser les principes de la science ouverte
¤ Soutenir le développement de compétences sur la science ouverte
¤ Garantir des infrastructures appropriées pour la science ouverte d’aujourd’hui et de demain et développer des services adaptés pour les scientifiques, aux niveaux national, européen voire mondial

En adressant conjointement ces priorités, le G6 entend contribuer activement à cette transition et à l’effort concerté qu’elle requiert pour transformer les pratiques de partage du savoir dans les communautés de recherche.

A lire aussi